du 8 juin au 22 juillet 2017
 


communiqué de presse


à gauche, sans titre, 2017, spray acrylique sur calque, métal

sans titre, 2017, encre sur papier et peinture sur verre, plomb

dessins, 2017, encre sur papier


sans titre, 2017, encre de chine et aluminium adhésif sur carton bleu

sans titre, 2017, encre de chine et aluminium adhésif sur carton, métal

sans titre, 2017, encres sur papier et peinture sur verre, plomb

sans titre, 2017, encre sur papier


sans titre, 2017, encres sur papier et peinture sur verre, plomb

sans titre, 2017, encre sur papier

  images © Alberto Ricci

sans titre, 2017, encre sur papier et peinture sur verre, plomb

 

mercredi 9 et jeudi 10 novembre
colloque au Musée d'Art Moderne et Contemporain
de Saint Étienne
VESTIGES, DÉCOMBRES ET DEVENIRS : L'OBJET DU PAYSAGE CONTEMPORAIN 
Ce colloque, en écho à l’exposition d’Anne et Patrick POIRIER, interrogera la notion de "ruines" comme vestige architectural, matériel et trace…
Il abordera les thèmes liés à la destruction, au temps, à l’utopie, au travers d’échanges pluridisciplinaires (philosophie, littérature, cinéma, archéologie et histoire de l’art) en nous appuyant sur des pratiques artistiques contemporaines.

avec,jeudi 10 novembre à 11h45, ma participation à une table ronde avec Denis Laget, animée par Audrey Norcia et Philippe Roux 

programme complet ici
 ‘Drifting, Drivelling, Dribbling’
exposition collective
du 2 au 24 septembre
Sheffer Gallery
38 Lander Street, Darlington 
Sydney, Australie

"This exhibition has been organised by a group of scholars, architects and artists from the UNSW Interior Architecture department (Samantha Donnelly, Dr Laurence Kimmel) and Sydney University’s Faculty of Architecture (Professor Michael Tawa and Vesna Trobec).
Based on the idea of SHIFT and DRIFT, a selection of drawings, paintings, videos and texts will be on display in the gallery space. All works will consider architecture in cinema or the architecture of cinema, and in particular will relate to two main movies: The Conformist by Bernardo Bertolucci and Werckmeister Harmonies by Béla Tarr.
Along with contributions from UNSW and Sydney University, the exhibition includes works from French artists exploring the links between architecture and cinema: Géraldine Trubert, Marie Reinert and Claire-Jeanne Jézéquel. A version of the exhibition was shown in Berlin in July–August 2015, and is visible here: http://www.lage-egal.de/exhibitions/ungefaehr-vier/
These three French female artists have never exhibited in Australia before. A live link to chat with the artists will be set up on opening night. This exhibition will be a bridge between disciplines – architecture, cinema, art – and between countries – France and Australia."
Opening night: Friday 2 September, 6 pm–9 pm, Sheffer gallery (38 Lander St, Darlington)



 à droite et ci-dessous, Still movie 2 (détail), acrylique sur calque, acier
photos Laurence Kimmel


 
La revue apériodique de Bonjour  Chez Vous vient de paraître, à l'occasion du projet Demeurer

avec mon texte C'est là, où je veux vivre (notes sur l'atelier) 

et d'autres textes et contributions de Benoit Baudinat, Xavier Cormier, Gaël Darras, Elliot Gailardon, Cécile Hadj-Hassan, Guillaume Jézy, Jérémy Knez, Eden Morfaux, Alexane Morin, Sidonie Rocher, Arnaud Thomas, Eri Tomonaga, Ghita Zaoui

expositions Demeurer
un projet de Bonjour Chez Vous
du 25 juin au 13 juillet

au Village
2 rue Montaudouine, 44000 Nantes

avec Xavier Cormier, Gaël Darras,Claire-Jeanne Jézéquel,
Guillaume Jézy et Jérémy Knez, Eden Morfaux,
Alexane Morin, David Picard et Arnaud Thomas

infos ici



Modèle pour Liquidespace, 2016
encre et peinture sur papier et plexiglass
12 x 50 x 50 cm

à gauche, œuvre de Guillaume Jézy et Jérémy Knez 
à droite, œuvre de Eden Morfaux


à Trempolino
6 bd Léon Bureau, 44200 Nantes

avec Benoit Baudinat, Cécile Hadj-Hassan, Claire-Jeanne Jézéquel, Géraldine Polès, Gerry Quevreux,
Sidonie Rocher, Eri Tomonaga

infos ici 



Dessins sans titre (Liquid paper, rouge)
encre, peinture et adhésif sur papier et verre
40 x 60 cm et 21 x 29,7 cm
à droite : vidéo de Cécile Hadj-Hassan

exposition 36/36

36 artistes fêtent 1936, le Front Populaire et les congés payés
à l'initiative de la Compagnie Internationale André Trigano
et de la revue Art Absolument
1ère présentation à l'Assemblée Nationale
du 17 au 20 juin 2016

un article sur RFI ici

  
avec Jacques Bosser, François Bouillon, Nabil Boutros, Marie Bovo, Mark Brusse, Pierre Buraglio, Damien Cabanes, François Cante-Paco, Coskun, Jean Gaudaire-Thor, Anne Geritzen, Gérard Guyomard, Serge Hélénon, Pierre-Yves Hervy-Vaillant, Jerk 45, François Jeune, Claire-Jeanne Jézéquel, Peter Klasen, Rachid Koraichi, Jean Le Gac, Frédérique Lucien, Najia Mehadji, Jean-Michel Meurice, Franck Moëglen, Philippe François Nault, Yazid Oulab, Biagio Pancino, Stéphane Pencréac’h, Ernest Pignon-Ernest, Emmanuelle Renard, Assaf Shoshan, Vladimir Skoda, Barthélémy Toguo, Claude Viallat, Jan Voss, Kimiko Yoshida. 

exposition itinérante


Du 26 juin au 3 juillet 2016: l’Oratoire de la Rochelle (17)
Du 8 au 18 juillet 2016: Marché couvert de Sens (89)
Du 23 au 31 juillet 2016: Gruissan (11)
Du 13 au 22 août 2016: Les Ursules à Thonon-les-Bains (74)
Du 26 août au 4 septembre 2016: Chapelle des Pénitents bleus de la Ciotat (13)

les infos sur le projet, les œuvres, les lieux etc

 
 une vidéo ici

cj jézéquel, vers quel horizon, 2016, encre, peinture glycérophtalique et scotch aluminium sur toile de tente, 160 x 200 cm






 avril 2006 - juin 2016

Balcon (pour longtemps regarder), 2006
fonte d'aluminium
110 x 500 x 800 cm
commande publique de la ville d'Ivry sur Seine 
quai Jean Compagnon

5 juin 2016
crue de la Seine



6 juin 2016
images Thierry Grand




avril 2006
pour mémoire








 















œuvres sans titres, 2013-2016, encre de chine ou gouache, scotch aluminium sur carton
+/- 4  # ungefähr 4

 Claire-Jeanne Jézéquel - Géraldine Trubert - Lorraine Pellegrini

un projet de Laurence Kimmel
 
du 2 juillet au 21 août 2015
galerie Lage Egal
Danziger Str. 145, 10407 Berlin, Allemagne

infos

Still movie (1, 2 et 3), 2015
spray acrylique sur papier calque, rails métalliques, scotch aluminium, longueur environ 11,8 m, hauteur 3,80 m.







 
 





 





Les artistes rassemblées dans l’exposition Ungefähr vier questionnent l’architecturation des lieux : ouvrir l’espace du dessin, ouvrir l’espace de la galerie, et les reconfigurer par de nouvelles intensités et structures radicales. De la dissémination, voire de la disparition des limites, ce sont des matérialites fortes des lignes et plans qui émergent et imposent leur présence. La dramaturgie de l’espace est menée avec des moyens et des gestes radicaux. L’élégance punk des artistes ne pouvait pas mieux s’exprimer qu’a Berlin.

(...)

Claire-Jeanne Jézéquel, par son installation Still film, déconstruit le mur, le divise, l’ouvre par la disposition des profilés métalliques. Elle crée un nouvel horizon qui unit et divise l’espace. Les volumes de plâtre qu’elle utilise habituellement ont une matérialite et une couleur pures qui révèlent l’environnement par un jeu de point et de contrepoints, par des oppositions colorées notamment. Le papier calque colore à la bombe noire ouvre un autre espace, et étonnamment un espace des images photographiques, et cinématographiques par le déroulé du calque. Dans le travail de Claire-Jeanne Jézéquel, ces termes sont à prendre au sens matériel, plastique, concret. Un écran est une barrière au regard; une pellicule une surface mince et couvrante; un film une mince couche de matière qui recouvre autre chose, et pas a priori le sens qu'ils ont dans le seul contexte du cinéma. Il en résulte plutôt des fantômes d’images. Il s’agit plutôt d’une extension dans l'espace physique des gestes du cinéma expérimental qui gratte, brouille, macule directement la pellicule.(...)
                                                          extrait du texte de Laurence Kimmel